Ideagency
Référencement naturel (SEO) 8 min
le

SEO on-page : les critères pour optimiser votre référencement sur Google !

Vous possédez un site internet, et souhaitez développer votre visibilité sur les moteurs de recherche ? Dans cet article, nous vous dévoilons les principaux critères d’optimisation qui vont vous permettre d’apparaitre dans les premiers résultats sur Google.

Il existe deux types de critères : le SEO on-page et le SEO off-page. Voyons en quoi consiste les optimisations On-Page !

Rappel : le référencement naturel et ses piliers

Le référencement naturel, aussi appelé Search Engine Optimization (ou SEO), est un ensemble de techniques visant à positionner les pages d’un site internet dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherche (Google, Bing...).

Il existe près de 200 critères qui vont influer sur le référencement de vos pages. Les 3 principaux piliers du SEO sont le contenu, la technique et le netlinking.

Le SEO on-page correspond à l’optimisation du contenu d’une page que l’on souhaite positionner sur Google. Cela passe par de l’optimisation de contenus visibles (pilier « contenu ») et l’optimisation de contenus invisibles (pilier « technique »).

Vous pouvez retrouver les principaux critères du SEO on-page en visualisant notre infographie dédiée à ce sujet.

Dans cet article, concentrons-nous sur quelques critères on-page essentiels à prendre en compte pour optimiser votre référencement naturel !

Une bonne utilisation du balisage, à la base de l'optimisation On-Page !

Balises Hn

Insérez vos mots clés dans les balises TITLE et H1

La balise TITLE correspond au titre qui sera visible sur les résultats de recherche Google.

agence content title

La balise H1 correspond au titre principal visible sur votre page de site.

agence content H1

Un exemple de variation entre la balise TITLE et H1

Dans mon exemple, vous remarquerez que pour notre page service content marketing, j'ai choisi une balise TITLE légèrement différente de la balise H1. Je m'explique.

Sur le long terme, je souhaite que Google positionne ma page en première position sur les résultats de recherche de la requête "agence content marketing". Il s'agit d'une requête légèrement concurrentielle, sur laquelle je sais qu'il faudra attendre plusieurs mois avant de me positionner et générer des visites.

Sur le court terme, j'aimerai me positionner sur un mot clé longue traine (composée de 4 mots ou plus) sur lequel la concurrence sera très faible. Cela me permettra de commencer à générer des visiteurs qualifiés sur ma page, en provenance de Google. J'ai choisi le mot clé "Agence Content Marketing Lyon".

Ainsi, l'astuce consiste à insérer le mot "Lyon" dans la balise TITLE qui sera visible sur Google, tout en restant un peu plus générique sur ma balise H1 ("agence content marketing") qui sera visible sur mon site, car en réalité je ne cible pas uniquement des prospects dans la région Lyonnaise, mais dans toute la France !

Je recommande d'utiliser des balises TITLE et H1 identiques ou similaires

Globalement, je recommande d'utiliser des balises TITLE et H1 identiques ou très similaires. Une fois que vous serez en top position sur votre mot clé ciblé, vous pourrez alors tenter quelques variations entre les deux balises afin de vous positionner sur d'autres mots clés.

Les balises H2, H3 etc. structurent vos pages en parties et sous-parties

  • Les balises H2 correspondent à vos parties.
  • Les balises H3, H4 etc. correspondent à vos sous-parties.

Mon avis sur les balises Hn

D’un point de vue SEO, la balise TITLE a plus de poids que la balise H1, tandis que la balise H1 à plus de poids que la balise H2, et ainsi de suite. Globalement, on peut dire que les balises Hn ont plus de poids que le corps de texte de la page. Ainsi, il est important d’insérer vos mots clés dans ces balises en priorité !

D’un point de vue UX (utilisateur), veillez à ne pas abuser des mots clés (keyword stuffing) : si votre page n’est pas agréable à lire, l’expérience utilisateur se dégrade, ce qui aura un impact négatif sur votre référencement.

Balise méta description

La méta description permet d’ajouter une ou deux phrases de description de votre page. Cette description sera visible sur les moteurs de recherche.

Vous l’aurez compris, le but est de donner envie à l’internaute de cliquer sur votre résultat plutôt que sur celui de votre concurrent ! Ainsi, la balise méta description a un impact indirect sur votre référencement : avec un message convaincant, vous allez augmenter votre taux de clic (CTR) sur une requête donnée. Google va alors percevoir votre résultat comme plus pertinent que celui de vos concurrents, et ainsi vous favoriser dans les résultats de recherche !

Ci-dessous, vous trouverez un exemple de méta description sur une page de notre agence inbound marketing et SEO :

audit de contenu seo screenshot

Données structurées

Les données structurées sont des éléments invisibles qui vont faciliter la compréhension de votre page par Google.

Par exemple, pour un article de blog, les données structurées vont permettre de dire à Google qui est l’auteur, quelle est la date de publication etc. Sans la présence de données structurées, Google aura plus de mal à capter ce genre d'informations.

structured data

Mais ce n’est pas tout ! Les données structurées permettent également de faire apparaitre des extraits enrichis directement sur Google, comme la notation d’un article par exemple (voir capture d’écran évoquée dans le point précédent) ! Cela vous permettra d’attirer l’œil vers votre résultat plutôt que celui de vos concurrents, et ainsi d’augmenter votre CTR.

Vous pouvez mettre en place gratuitement les données structurées disponibles sur schema.org

Le maillage interne : un des principaux critères On-Page, trop souvent oublié ...

Pour optimiser votre positionnement sur les moteurs de recherche, vous devez lier vos pages d’une même thématique entre elles ! En effet, chaque page de votre site dispose d’une certaine popularité (ou puissance) aux yeux de Google : la puissance d’une page se transmet aux autres pages du site via les liens hypertextes.

Ainsi, n’hésitez pas à faire des liens internes entre vos pages via des ancres hypertextes dans le corps de votre contenu. Pensez également aux éléments techniques tels que l’ajout d’un fil d’ariane, ou encore la mise en place d’un maillage automatique grâce à l’utilisation des tags.

L'optimisation sémantique : quand la notion de mot clé ne suffit plus

Si vous souhaitez vous positionner sur un mot clé spécifique, pensez à utiliser tout le champ lexical relatif à ce mot clé.

Champ lexical

Prenons un exemple : si je souhaite me positionner sur le mot clé de la série Netflix « Casa De Papel », alors mes balises Hn et le corps de texte devront évidemment contenir le mot clé « casa de papel », mais il faudra également mentionner des éléments tels que « braqueurs », « professeur », ou encore « saison », « épisode » etc.

Il existe des outils qui peuvent vous aider à la rédaction de briefs optimisés pour le SEO. Chez Ideagency, nous utilisons YourTextGuru. En effet, l’outil fournit la liste des mots à utiliser pour se positionner sur une requête, comme vous pouvez le voir dans l’extrait ci-dessous.

casa papel guide premium

Entités nommées

Toujours dans le thème de l’optimisation sémantique, Google apprécie les entités nommées (personnes, lieux, marques, organismes etc.) liées à un mot clé.

Encore une fois, YourTextGuru peut vous aider à détecter les entités nommées à utiliser dans votre texte. Si on garde l’exemple du mot clé « casa de papel », alors mon contenu devra idéalement contenir les mots « Tokyo », « Berlin », « Denver » etc. qui correspondent aux noms des personnages de la série.

casa papel entitee nommee

Vous l’aurez compris, il est nécessaire de mentionner tous les éléments qui répondent à l’intention de recherche qui se cache derrière un mot clé tapé par l’internaute. De cette manière, Google détectera que votre contenu est le plus pertinent pour une requête donnée, et vous mettra ainsi en avant dans les résultats de recherche.

Il existe de nombreux autres critères de référencement On-Page …

Il existe encore des dizaines d’autres critères d’optimisation on-page. Parmi eux, on peut citer par exemple :

  • La compatibilité mobile et tablette du site (ou responsive design) ;
  • Les temps de chargement des pages du site ;
  • Les images : sont-elles cohérentes par rapport à la page ? Sont-elles optimisées pour un usage web ? Contiennent-elles les mots-clés dans la balise Alt ? ;
  • La profondeur des pages du site : toutes les pages de votre site se situent-elles à 3 ou 4 clics maximum de votre page d’accueil ?
  • L’accessibilité et l’indexation du site : le site est-il correctement indexé par Google (bon nombre de pages) ? Des pages sont-elles bloquées par le robots.txt ? Contient-il des pages d’erreurs (404) ? Est-il exempt de pénalité Google ?
  • Etc.

Nous l’avons vu, les critères de SEO on-page sont nombreux. Néanmoins, en appliquant plus de bonnes pratiques d’optimisation que vos concurrents, vous serez en mesure de les surclasser dans les résultats de recherche ! Encore faut-il que vos signaux off-page soient aussi optimaux … Chez Ideagency, nous réalisons des tests au quotidien pour positionner au mieux les sites de nos clients sur Google. Si notre expertise vous intéresse, n’hésitez pas à faire appel à nous !

AUTEUR
Anthony Campanella
Voir les articles du même auteur

Parlons de vous

15 min pour parler de votre projet , de vos objectifs et problématiques et vous donner ma vision. Simple et humain!
Contactez-nous