Menu

Inbound marketing

Comment optimiser le référencement SEO des images ?

Arnaud BURDET le 02 mai 2016
Arnaud BURDET
2min30

Souvent délaissées à l'heure d'aujourd'hui, les images sont pourtant des éléments importants de toute stratégie d'inbound marketing. Elles permettent en effet de booster votre référencement naturel (SEO) et d'augmenter le trafic qualifié sur votre site internet. Découvrez comment optimiser le référencement SEO des images.

Le nom du fichier de l'image

Le nom de votre fichier est très important pour le référencement de vos images dans Google. Avant d'importer une image sur votre site, commencez d'abord par la renommer avec des mots-clés pertinents et en rapport avec la page sur laquelle elle va se trouver. Vous donnerez ainsi plus de précisions aux moteurs de recherche sur ce qu'elle contient et ce qu'elle illustre puisque ceux-ci n'arrivent pas encore à interpréter le contenu visuel d'une image (un jour peut-être ?). 

Utilisez aussi des tirets (pas des underscores) pour séparer les mots-clés dans le nom du fichier et n'utilisez pas de caractères accentués ou en majuscules. Evitez donc de laisser le nom donné automatiquement par votre super appareil photo : "IMG_2016.jpg", etc. Cela n'a aucun sens pour les robots. Par exemple, si votre visuel montre l'utilisation d'un drône dans l'agriculture, le nom de votre fichier pourrait être : "drone-agriculture.jpg".

Les légendes du SEO

La balise "alt" de l'image

Trop souvent oubliée, la balise « alt » ou « attribut alt » (texte alternatif) est un élément important pour améliorer le référencement SEO des images. Elle permet de décrire en quelques mots le contenu de votre visuel à Google et de l'indexer. De plus, si le navigateur a des difficultés à afficher l’image, celle-ci sera alors remplacée par cette balise. Cet attribut devra fournir une petite description du contenu de votre image en utilisant de préférence vos mots-clés ou expressions de longue traîne.

Le titre de l'image

Pour optimiser le référencement SEO des images, il est important de ne pas négliger le titre. Vous savez cette petite phrase qui apparaît au survol d'une image ? Votre titre doit être explicite, relativement court, en rapport avec l'image et descriptif. Il doit aussi contenir les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous référencer. Sans quoi, il serait impossible pour les internautes de retrouver votre visuel dans Google Images. Pour notre exemple précédent, on pourrait avoir : "L'utilisation d'un drône dans l'agriculture à Lyon".

La légende de l'image

A l'inverse du nom du fichier et de la balise alt, la légende est visible par les internautes. C'est pourquoi, elle est importante. Ecrivez donc une petite description afin de donner plus de précision aux internautes et à Google. Au même titre que l’attribut alt, la légende doit être courte, utile et naturelle. Ne cherchez pas à sur-optimiser. En suivant notre exemple, on pourrait avoir : "L'utilisation d'un drône dans l'agriculture à Lyon".

Le choix de l'image

Cela peut paraître bête et inutile de le rappeler, mais force est de constater que bien trop souvent, le choix des photos n’est pas judicieux et n’est pas en rapport avec le contenu du site. Commencez par choisir une photo descriptive et en rapport avec votre contenu. Le contenu de l’image doit être lié à votre activité et surtout cohérent par rapport au titre du fichier, au nom, à la balise « alt »... Il doit aussi être à l'image de l'entreprise et des tendances actuelles. A ce titre, je vous invite à lire notre article sur les tendances web design pour 2016.

Le format de votre image

Le format des visuels est extrêmement important et peut vous aider à optimiser le référencement SEO des images. Veillez à ne pas utiliser des visuels trop lourds pour faciliter leur affichage et ne pas ralentir le temps de chargement des pages, critère pris en compte par Google pour vous positionner dans les résultats de recherche. Des images trop lourdes pénaliseraient à la fois votre taux de rebond mais aussi votre SEO

Concernant le format, nous vous conseillons d’utiliser le format JPEG (notamment pour les photographies) qui permet d’avoir une qualité satisfaisante tout en étant assez « léger ». Vous pouvez aussi utiliser le format PNG ou GIF (pour les icônes notamment) mais gardez bien à l’esprit l’importance du poids des images.

D'une manière générale, nous conseillons souvent à nos clients de ne pas dépasser 200/300Ko et d'opter pour une résolution de 72ppp pour un usage web. D'ailleurs, si votre site est lent, ça vaut peut être le coup de vérifier vos images ! Pour ce faire, vous pouvez utiliser Photoshop de la Suite Adobe ou alors des outils en ligne pour réduire leur poids tout en gardant au maximum leur qualité. 

Le sitemap de votre site internet

Vous disposez probablement d’un sitemap (l’arborescence de votre site) sur votre site internet qui permet d’indexer vos pages et de fournir des informations précises à Google. Sachez qu’il est possible, et nous vous le conseillons, d’indexer les images de votre site à ce sitemap, ce qui permettra de booster votre référencement naturel.

En effet, en uploadant ce fichier XML avec Google Search Console, vous pouvez donner à Google de nouvelles informations sur vos images : leur place sur le serveur, leur nom, leur attribut alt… Il est aussi très important que le dossier « images » présent sur votre « serveur » ne soit pas trop loin dans l’arborescence afin de faciliter le crawl par les moteurs de recherche.

J'espère que ces conseils vous ont été utiles. Maintenant... A vous de jouer ! Si vous avez d'autres conseils à partager pour améliorer le référencement SEO des images, n'hésitez pas à commenter ci-dessous. Et pour aller plus loin, je vous invite sans plus attendre à télécharger ci-dessous notre guide sur les 18 mythes SEO.

Les légendes du SEO

Lecture sans distraction

COMMENTAIRES

Rejoignez la communauté Ideagency

Découvrez chaque semaine de nouveaux articles sur l'industrie spécialisée (robotique, aéronautique, automobile, bâtiment)