Ideagency

70% des experts-comptables pensent que la réglementation gouvernementale freine la productivité et la croissance des entreprises et des marchés. Alors certes c'est une problématique majeure pour les cabinets, mais d'autres le sont aussi. Je vous propose donc de découvrir 5 problématiques majeures auxquelles sont confrontés les experts-comptables.

L'expertise comptable face à un problème démographique

L’aspect démographique n’est pas le premier point auquel on pense lorsque parle « expertise comptable ». Pourtant son impact sur la profession est très important. En effet, le secteur fait face à une problématique de renouvellement des effectifs.

D'une part, le marché subit de plein fouet le vieillissement de sa profession. En effet, 20% des experts comptables inscrits à l’Ordre ont plus de 50 ans. D'autre part, l’attrait à la profession baisse d’année en année, ce qui pénalise le recrutement. Les experts-comptables ont de réelles difficultés pour recruter des nouveaux talents notamment pour trouver le profil idéal correspondant à leur besoin du moment (compétences transversales, ou spécifiques, expertise métier...).

L'aspect réglementaire, frein ou vecteur pour l'expertise comptable ?

Cela dépend si on regarde le verre à moitié plein et à moitié vide. En effet, ces dernières années, les métiers réglementés de la finance ont subi de profondes modifications réglementaires.

Parmi celles-ci nous pouvons noter des mesures importantes comme l’autorisation de la publicité. Depuis 2007, les cabinets d'expertise comptable peuvent faire des campagnes de publicité dans la mesure ou elles procurent au public une information utile. En revanche, les cabinets d'expertise comptable ne sont pas autorisés à faire du démarchage c'est-à-dire effectuer tout démarche non sollicité en vue de proposer leurs services à des tiers.

Parmi les autres modifications, on retrouve aussi l’intégration des Associations de gestion et de comptabilité (AGC) via l'Ordonnance n° 2004-279 du 25 mars 2004, l’ouverture de capital social (Loi Macron par Ordonnance n° 2014-443 du 30 avril 2014) à des personnes tierces ou encore l’autorisation des filiales et des actes de commerces...

Toutes ces mesures ont un impact direct sur les cabinets qui doivent les prendre en compte et les intégrer au plus vite. Alors d'un côté, certaines de ces mesures peuvent permettre justement aux cabinets de se développer davantage mais en contre-partie elles ouvrent la profession à plus de concurrence.

La problématique de l'offre & différenciation

Une problématique bien présente qui pénalise de plus en plus la profession, c’est le manque de différenciation entre les différents cabinets qui proposent sensiblement tous la même chose.

Cependant avec l’ouverture à la concurrence, l’arrivée du low-cost, du tout en ligne, l'autorisation de la publicité, les cabinets voient leurs spectres d'actions et de positionnement s'élargir. Les cabinets historiques vont devoir réagir et apporter de la nouveauté en termes d’offres pour faire face à une concurrence nouvelle.

Comment faire la différence ? Les cabinets vont devoir concevoir de vraie stratégie et intégrer les notions d'image de marque, d’apport de valeur, de positionnement d'offre. La stratégie des cabinets d'expertise comptable va être une des clés de la profession quant à son évolution et à sa performance.

La problématique de relation client des experts comptables

Autre problématique inhérente au métier d'expert comptable est la prise en compte de l'expérience client. En effet, les clients ont changé, leur mentalité a changé et surtout leurs attentes.

L'accompagnement souhaité par les clients n'est plus simplement celui d'un exécutant réalisant les missions classiques que sont l’établissement de comptes annuels (bilan, compte de résultats et documents annexes), les missions de présentation (procédure simplifiée d’établissement des comptes) ou encore la mission d’examen (contrôle des comptes). Non !

Le rôle souhaité par le client est de plus en plus celui d'un conseiller qui attend de son expert qu'il soit un pilier important de sa société. Les conseils demandés sont ainsi de plus en plus variés : financement, social, digitalisation, positionnement, choix technologiques....

Les cabinets doivent ainsi s’adapter au changement de comportement avec rapidité, cohérence, performance. C'est pour cela qu'on parle de plus en plus d'agilité des cabinets d'expertise comptable.

La problématique de rentabilité des cabinets d'expertise comptable

Enfin la dernière problématique évoquée est le manque de rentabilité et de productivité des cabinets. C'est aussi principalement due à une concurrence accrue qui a pour principal impact d'exercer une pression tarifaire importante sur les cabinets historiques. En effet, l'arrivée des services low-cost ou off-shore a créé une baisse des tarifs sur des missions à faible valeur ajoutée.

Les cabinets traditionnels doivent donc repenser leur business model historique. Ainsi les missions traditionnelles à faible valeur ajoutée (saisie comptable, fiches de paie, bilans annuels...) doivent être sous-traitées ou automatisées pour laisser place à des prestations de conseil plus haut-de-gamme. L’industrialisation des processus (marketing, commercial, RH, production...) est une réelle solution qui permet de faire face à cette problématique de rentabilité et de productivité.

Nous l'avons vu, le secteur de l'expertise comptable doit faire face à des problématiques importantes. Un enjeu important sur les années à venir pour les experts-comptables est donc la prise en compte de ces problématiques ce qui leur permettra de mettre en place des plans d'actions associés.

Nous avons d'ailleurs dédié notre premier magazine conseil à l'expertise comptable, alors n'hésitez pas à le télécharger ci-dessous.

défis de l'expertise comptable en France à l'horizon 2020

AUTEUR
Loïc BURDET
Loïc BURDET Directeur technique Ideagency
Voir les articles du même auteur

Parlons de vous

15 min pour parler de votre projet , de vos objectifs et problématiques et vous donner ma vision. Simple et humain!
Contactez-nous