Ideagency
Digitalisation 6 min
le

La digitalisation des Ressources Humaines : Comment faire ?

Nous contacter

Aujourd’hui, les collaborateurs ont de nouvelles attentes du service RH de leur entreprise. Cette digitalisation des PME ne concerne pas seulement une dématérialisation des fiches de paies et autres tâches administratives. En effet, le rôle des Ressources Humaines va maintenant être de créer une expérience collaborateur unique dans le but de retenir ses salariés.

Contexte et problématiques du service RH

Les attentes de vos collaborateurs et futurs collaborateurs (candidats) ont changé. L’expérience attendue est plus importante et le digital va justement permettre d’y répondre en adaptant la fonction RH.

L’enjeu principal des PME aujourd’hui réside dans le fait de réussir le passage d’un service plus support/administratif (gestion de la paie, des congés, etc.) à un rôle plus stratégique, transverse et complet à travers :

  • le développement des compétences ;
  • le développement de la marque employeur ;
  • l'attraction de recrues ;
  • les embauches et fidélisation ;
  • l'anticipation des changements de métiers ;
  • etc.

De la même manière que nous parlons d’expérience client, il faut aujourd’hui parler d’expérience collaborateur. Les enjeux liés à la rétention de vos employés sont au moins aussi importants que ceux liés à la rétention client.

Comment digitaliser son service RH ?

1. Construire une culture d’entreprise forte et unique

Afin d’aligner toute l’organisation sur la stratégie, ainsi que pour attirer et retenir vos talents, la culture d’entreprise est fondamentale. Pour vous aider, voici quelques pistes de réflexion :

(Re)définir sa culture

  • Définir la raison d’être de votre entreprise : il s’agit de répondre à la question « Pourquoi votre entreprise existe-t-elle ? » ;
  • Définir la vision de l’entreprise : « Où voulez-vous emmener votre entreprise ? » ;
  • Définir les valeurs.

Partager la culture de votre entreprise et votre vision à l’ensemble de vos collaborateurs

  • Créer votre « Culture Code » ;
  • Partager votre culture code à tous les collaborateurs ;
  • Traduire la stratégie en un plan d’actions clair et concret.

Garantir l’adhésion de vos collaborateurs à la culture d’entreprise

  • Assurer un haut niveau de communication ;
  • Gérer le changement ;
  • Partager les succès, les échecs.

Mesurer, analyser et améliorer

  • Récolter du feedback collaborateur ;
  • Analyser les retours et les prendre en compte ;
  • Améliorer ;
  • Partager.

Recruter n’est plus seulement une fonction dite « support » : le recrutement est aujourd’hui au cœur de la stratégie (...). Faire du recrutement un projet en tant que tel changera la donne.

Nicolas FOURNIER, CEO Job4, source : Digital Marketing 2019

Digitalisation fonction RH

 

85% des emplois de 2030 n’existent pas encore. 

Dell et l’Institut pour le futur, 2017

2. Développer sa marque employeur

Le travail et le soin apporté à votre marque employeur feront la différence : depuis la démocratisation des modèles « start-ups », le curseur s’est replacé entre attirer et garder les talents pour les entreprises, et l’envie de rejoindre une équipe pour les candidats.

Partagez la culture de votre entreprise à vos collaborateurs : en partageant votre vision des qualités, valeurs, messages que vous souhaitez refléter, vous leur permettez de mieux comprendre et de réellement participer à la vie de l’entreprise.

A lire également : La digitalisation des PME commence avec la digitalisation de la Direction

 

3. Mettre en place une stratégie d’inbound recruiting

inbound_recruitingL’inbound marketing est une méthodologie qui permet d’attirer les leads qualifiés grâce à du contenu de qualité et adapté à ceux-ci. L’inbound recruiting applique les mêmes principes. Il s’agit d’attirer les candidats en mettant en avant la marque employeur.

De la même manière qu’il faut définir vos personae clients, il vous faut poser vos personae collaborateur. Une fois que ce sera fait, cela vous permettra de déployer un plan d’actions adapté depuis leur sourcing (c’est-à-dire le processus de recherche, d’identification de profils pour le recrutement), jusqu’à leur évolution au sein de votre société. Ce dernier point est d’ailleurs sûrement le plus important.

Une étude de l’INSEE montre que les actifs qui se lancent sur le marché du travail aujourd’hui savent qu’ils changeront d'activités professionnelles au moins 4 à 5 fois au cours de leur vie professionnelle. Pôle Emploi estime quant à lui que les jeunes actifs d’aujourd’hui changeront en moyenne 13 à 15 fois d’emploi au cours de leur vie.

 

4. Engager une réflexion sur le télétravail (mais pas que)

Une étude de l’Ifop en 2017 propose différents éléments de réponse quant aux raisons qui poussent les salariés à changer de poste :

  • Les actifs recherchent en priorité un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, ainsi qu’un environnement de travail agréable (59 %) ;
  • En seconde position on retrouve le facteur salaire et avantages (45 %) ;
  • Enfin, il y a le besoin de changement tout simplement (44 %). 

Il est clair que les entreprises d’aujourd’hui doivent se réinventer dans les modèles qu’elles proposent à leurs employés. Le télétravail est le premier élément auquel nous pensons après la pandémie de Covid-19.

Les pistes sont pourtant multiples : horaires flexibles, semaine de 4 jours (exemple de l’entreprise lyonnaise LDLC), co-working, espaces de travail nomades, etc.

 

5. Un besoin de formation et de digitalisation de la formation évident

Selon les résultats de l’étude de l’Ifop de 2017, le besoin de changement concerne 44% des travailleurs. Si l’on ajoute à cette statistique que 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore (Dell et l’Institut pour le futur, 2017) alors le besoin de formation continue devient simplement évident. Il revient aux entreprises de prendre à charge cette responsabilité.

De plus, il convient de digitaliser les contenus de formation.

Découvrez notre eBook, réalisé avec le groupe Aèsio au sujet de la digitalisation des PME et des impacts de celle-ci sur les différents services de l'entreprise.

Nouveau call-to-action

Quels outils utiliser pour une digitalisation réussie ?

Acquisition de candidats

  • Jobboards : Welcome to the Jungle, Indeed... ;
  • Plateforme de cooptation : BeCoopt, Hunted... ;
  • Validation de candidats : Square facts, you-trust... ;

Qualification des candidats

  • AI & Matching : Mindmatcher, Talentoday... ;
  • Evaluation : Place des talents, Reqrut... ;
  • Interviews en ligne : Easyrecrue, visio talent... ;

Gestion des talents

  • Gestion des compétences : 365 Talent, Unatti... ;
  • Gestion administrative : Lucca, PayFit, PeopleDoc, Snapshift.co... ;
  • Plateforme de formation : 360 Learning, Moovone, Openclassrooms... ;

Gestion de l’environnement de travail

  • Culture & engagement : Klaxoon, Motiva... ;
  • Bien-être au travail : Care labs, Jobbers...

 

Une digitalisation réussie des ressources humaines passe donc avant tour par la mise en place d’une culture d’entreprise unique. Une bonne communication est donc importante pour s’assurer que l'entièreté des collaborateurs y adhèrent.

Il en va de même pour les futurs collaborateurs, pour lesquels la méthodologie Inbound Recruiting peut être appliquée en mettant en avant la marque employeur de l’entreprise lors du recrutement.

En complément, n'hésitez pas à lire notre article sur la digitalisation du service marketing ou encore la digitalisation du services IT

AUTEUR
Loïc BURDET
Loïc BURDET Directeur technique Ideagency
Voir les articles du même auteur

Parlons de vous

15 min pour parler de votre projet , de vos objectifs et problématiques et vous donner ma vision. Simple et humain!
Contactez-nous