Ideagency

La profession d'expert comptable connaît de profonds changements. Il existe 4 défis majeurs auxquels les cabinets doivent s'adapter au plus vite : un défi managérial, un défi organisationnel, un défi stratégique, et enfin un défi de création de valeur. Dans cet article, nous revenons donc sur les principaux défis de la profession d'expertise comptable. Une chose est sûre, la digitalisation des cabinets apparaît comme la solution idéale pour relever ces défis.

Le défi managérial, un défi déterminant pour l'avenir de la profession d'expert comptable

A quoi cela fait référence ?

Lorsqu’on fait référence au management de l’entreprise, il est intéressant d’analyser cela sous différents angles : la place des associés, des collaborateurs, des clients ou encore des partenaires. Toutes les parties prenantes de l’entreprise doivent être intégrées.

Quels points développer ?

Adopter une posture proactive

Prenons le rôle des associés ou des dirigeants. Dans un environnement agile, la culture est un enjeu important. De fait, les dirigeants doivent adopter une posture proactive en proposant un management d’anticipation et non de réaction.

Impliquer les collaborateurs

Pour impliquer les collaborateurs de la société, il est important d’inculquer une culture de l’entreprise, d’impliquer les collaborateurs dans les prises de décision, de valoriser l’individu.

Pour ce faire, plusieurs pistes peuvent être explorées. Premièrement, développer les compétences des collaborateurs par la formation est un axe à privilégier. En effet, en ayant une main d’oeuvre renforcée, les cabinets d'expertise comptable seront plus à même de répondre aux différents besoins culturels de l’environnement de travail futur.

Deuxièmement, il est intéressant de mettre en avant l’innovation ou l’intrapreneuriat pour justement répondre à cette valorisation et à ce management proactif.

Enfin, une notion de management qui prend de plus en plus de place au sein des organisations est le bien-être au travail. Des collaborateurs heureux seront plus efficients et motivés pour performer et ainsi développer les cabinets.

Placer le client au coeur de sa réflexion

D’autre part, le client doit être placé au coeur de la réflexion managériale du cabinet. Comment impliquer le client pour améliorer la relation avec lui et mieux répondre à ses attentes ? Prendre en compte son avis, ses attentes en terme d’accompagnement, anticiper ses problèmes, l’impliquer dans certaines tâches comptables. Telles sont des pratiques qui permettront aux experts-comptables de devenir des partenaires privilégiés et d’améliorer leur relation-client.

  • 51% des CPA pensent qu’il est très important
    de comprendre l’évolution de la main d’oeuvre.

Quelles problématiques sont résolues ?

  • Démographique : en donnant plus d’attrait à la profession ;
  • Relation client : en plaçant le client au centre des préoccupations ;
  • Réglementaire : en amenant de la souplesse de management, il sera plus facile de s’adapter.

Le défi organisationnel : une organisation de plus en plus orientée conseil !

A quoi cela fait référence ?

Le deuxième défi majeur auquel va être confrontée la profession est le défi organisationnel. Héritées des cabinets historiques, la structure et l’organisation des cabinets sont souvent les mêmes. Parler de structure, de « savoir-faire », de « faire », c’est évoquer l’organisation de l’entreprise, ses processus internes (production, innovation, amélioration...) et les technologies intégrées.

Quels points développer ?

L'intégration du conseil au sein de l'organisation

Un point majeur est à l’origine de ce défi organisationnel : le conseil. La place que doit occuper le conseil n’est pas simplement dans le service proposé. Non ! Le conseil doit être intégré dans l’organisation.

En effet, dans la manière dont la société définit ses processus, les mets en place et organise leur pilotage, tout doit être orienté conseil.

Une organisation «conseil» c’est le passage d’un modèle de facturation d’heures à une facturation de valeur ajoutée, c’est le passage de méthodologies de projet en V aux méthodologies agiles, c’est le passage de processus manuels aux processus automatisés.

Intégrer les nouvelles technologies aux processus internes

Pour effectuer ce changement d’organisation, les cabinets vont devoir mieux comprendre les nouvelles technologies pour les absorber et les intégrer dans leur processus internes.

L’apport du digital et son intégration rapide au sein des cabinets va être un enjeu majeur pour la réussite du défi organisationnel. L’industrialisation et l’automatisation (dématérialisation, numérisation...) apparaissent ainsi comme de véritables leviers de compétitivité.

L’automatisation interviendra soit pour optimiser des tâches « basiques » (saisie comptable, fiches de paie, bilans annuels, etc.) soit pour améliorer les processus organisationnels (dématérialisation, numérisation, architecture cloud).

Travailler de manière agile

Dernier point organisationnel : la mise en place de l’agilité. Être agile, nous l’avons vu, c’est être adaptable, proactif, c’est piloter grâce à l’amélioration continue, c’est disposer de processus itératifs, d’outils collaboratifs.

  • 81% ont indiqué la nécessité de mieux comprendre
    les tendances technologiques émergentes

Quelles problématiques sont résolues ?

  • Rentabilité : en améliorant les processus, en améliorant la productivité, en responsabilisant les équipes ;
  • Réglementaire : en ayant une approche agile permettant de s’adapter de manière aisée aux futures évolutions.

Le défi stratégique : l'apport des solutions digitales dans la stratégie des experts comptables

A quoi cela fait référence ?

Là où l’Ordre des Experts-Comptables parle de « faire-savoir » et oriente ce thème plus d’un point de vue communication, j’ai préféré donné une vision plus large et parler de défi stratégique. Mais évoqué la stratégie, c’est parler d’image, de positionnement de l’entreprise, de connaissance clients, de création de l’offre « conseil » ou encore de la vente de prestations de services.

Quels points développer ?

Définir la vision et les missions de l'entreprise

L’un des premiers points lorsque l’on parle de stratégie est de définir la vision et les missions de l’entreprise. Sur ce point, on rejoint l’approche agile de manière transverse par rapport à la notion de culture et de leadership. Partager ses valeurs, sa vision avec toutes les parties prenantes de l’entreprise est une excellente chose. Quelle doit être ma stratégie à 2 ans, 5 ans, 10ans ? C’est en répondant à ces questions et en définissant clairement les axes stratégiques que les experts comptables seront en mesure d’évoluer et de performer.

Développer l'image de marque des cabinets grâce au digital

Le deuxième axe du défi stratégique est l’image de marque des cabinets. Historiquement, l’image de marque n’était pas une préoccupation première des cabinets sauf pour les cabinets du Big 4 (Deloitte, EY, KPMG, PwC) ou les autres gros cabinets français. Mais cette approche va changer car l’arrivée des réseaux sociaux oblige les cabinets à réagir pour maîtriser leur image.

Le troisième point est l’amélioration de la connaissance des besoins clients. Aujourd’hui, l’utilisation du « Big Data » via le digital est un levier important dans l’amélioration de la connaissance des cibles, des utilisateurs. Le site internet, les réseaux sociaux, les outils de marketing automation sont autant de moyens pour récupérer des données et les analyser afin d'améliorer vos processus et vos performances.

Aligner les processus marketing et commerciaux

Enfin, un dernier point stratégique est d’aligner le processus marketing et les processus vente. L’idée, toujours en ayant le client comme préoccupation centrale, est de faire en sorte que le digital puisse être générateur de contacts qualifiés que la force de vente se chargera de transformer en client. De plus, le digital est un excellent moyen pour fidéliser la clientèle existante.

Innover sans conscience n'est que ruine de l'âme - Rabelais

Quelles problématiques sont résolues ?

  • Offre/différenciation : en positionnant le cabinet comme expert, comme conseiller ;
  • Rentabilité : en pilotant la stratégie par les indicateurs de performance.

Le défi de création de valeur : l'importance de repenser son business model

A quoi cela fait référence ?

Dans l’approche agile, la création de valeur doit être le point central de l’activité de l’entreprise. Répondre au défi de création de valeur, c’est traiter le changement de business model des cabinets, c’est mettre en place des processus de création de valeur, d’innovation, c’est choisir les partenaires et les sous-traitants, c’est devenir expert, c’est devenir conseiller !

Quels points développer ?

Développer une approche "conseil"

Premier point important à soulever : le business model des cabinets d’expertise comptable va changer ! Le conseil devenant le coeur du métier, le business ne doit plus être basé sur une tarification horaire mais sur une tarification de valeur. Il faut donc repenser les modèles et mettre en place une offre « conseil ».

Repenser son positionnement

En plus d’une approche conseil, le business des cabinets va évoluer en terme de positionnement. Suis-je un cabinet généraliste ? Vais-je vers une spécialisation sectorielle ? Est-ce que je fais du low-cost ou encore du 100% en ligne ? Ces questions qui n’étaient pas d’actualité il y a quelques années, le sont aujourd’hui pour les cabinets existants et futurs.

Se concentrer sur les missions à forte valeur ajoutée

Un autre axe d’apport de valeur est de déporter chez le client le travail à faible valeur ajoutée grâce aux nouvelles technologies (SaaS, Cloud...) et d’allouer les ressources à des missions de conseil complexe qui ne peuvent être sous-traitées à des machines.

  • 82% reconnaissent qu’il est nécessaire
    de mieux comprendre l’innovation

Quelles problématiques sont résolues ?

  • Offre / Différenciation : par un apport de valeur ;
  • Relation client : grâce au conseil et à l’approche client ;
  • Rentabilité : en dégageant des marges plus importantes grâce à l’affectation des ressources sur des missions à plus forte valeur ajoutée.

Vous l'aurez compris, la profession d'expert comptable est en pleine mutation. Les cabinets qui prendront le virage du digital à temps sont ceux qui disposeront d'un véritable avantage concurrentiel. Si vous souhaitez en savoir plus sur les problématiques et défis du secteur de l'expertise comptable à l'horizon 2020, n'hésitez pas à télécharger notre dossier gratuitement !

défis de l'expertise comptable en France à l'horizon 2020

AUTEUR
Loïc BURDET
Loïc BURDET Directeur technique Ideagency
Voir les articles du même auteur

Parlons de vous

15 min pour parler de votre projet , de vos objectifs et problématiques et vous donner ma vision. Simple et humain!
Contactez-nous