Ideagency
expertise comptable 6 min
le

Les tendances du marché de l'expertise comptable en France pour 2019

Comme dans bien d’autres domaines, le marché de l'expertise comptable a été bouleversée par le défi de la transformation numérique. Pour l'année 2019, le constat est clair : la digitalisation est une chance pour les experts comptables de se placer en tant que premier conseiller des chefs d’entreprises, à condition d'être maîtrisée.

Les perspectives économiques du marché de l'expertise comptable en France pour 2019

Face à la digitalisation et à la numérisation, de nombreuses évolutions sont à prévoir dans le secteur de l’expertise-comptable notamment en ce qui concerne les perspectives économiques.

Croissance du chiffre d’affaires

Selon l’étude de Xerfi Precepta, la profession devrait s’attendre à une augmentation du chiffre d’affaires d’ici l’année 2019. Ainsi, de 2,8% la croissance va passer à 4%, ce qui est une excellente nouvelle pour les marges qui verront leur repli s’interrompre. Mais ce n’est pas pour autant une raison d’être moins vigilant, par exemple en privilégiant seulement la production comptable à court terme au détriment de la nécessaire transformation du métier.

  • 4%d'augmentation du chiffre d'affaires (Xerfi, 2018)
  • 7,3%la part du résultat net par rapport au CA (Xerfi, 2018)
  • 90%des cabinets ont moins de 10 salariés (Xerfi, 2018)

Stabilisation des marges

Les nouvelles technologies ont aujourd’hui l’avantage de permettre de se délester de certaines tâches chronophages et l’expertise comptable n’y fait pas exception. Le temps économisé grâce à l’automatisation va permettre d’évoluer vers des prestations de services avec une haute valeur ajoutée, notamment avec le développement d’outils de pilotage à performance élevée.

Pour ce faire, les experts-comptables ont actuellement tendance à se rapprocher d’autres professionnels (notaires, avocats, huissiers…) pour dispenser un conseil global en stratégie du patrimoine, fiscale et sociale. Cela entraîne une pluridisciplinarité des cabinets avec son lot de bouleversements pour l’organisation de la profession et la nature des modèles économiques déployés.

Bien entendu, cela ne signifie pas que le modèle historique est en voie de disparition mais plutôt qu’il est essentiel de ne pas rester positionné sur de la pure production des comptes. D’ailleurs la mutation vers des services ayant une plus forte valeur ajoutée a de multiples avantages, ne serait-ce que parce qu’elle attire de plus en plus de nouveaux talents pluridisciplinaires. Outre le gain de temps, l’automatisation des tâches conduit aussi à un accroissement du recours à des prestataires pour réaliser certaines missions plus axées vers le conseil.

L’évolution du métier d'expert comptable

La profession d’expert-comptable est aujourd’hui en plein tournant de la transformation numérique, ce qui l’oblige à évoluer à de nombreux niveaux.

La place de l’expert-comptable

L’expert-comptable est plus que jamais sollicité en tant que conseiller par les chefs d’entreprise. Lorsque l’on sait qu’un tiers des chefs d’entreprise ne se sentent pas à l’aise avec le numérique (selon un sondage de l’institut Harris effectué pour le 70ème congrès de l’ordre des experts-comptables), il est normal que 80% d’entre eux accordent leur confiance aux experts-comptables pour les accompagner dans leur transition numérique.

Cette statistique est une autre preuve à l’appui du fait que l’expert-comptable est le nouveau conseiller digital privilégié par les dirigeants. Il est sollicité autant pour aider à optimiser les process internes que pour digitaliser les bulletins de paie et les factures ainsi que pour implémenter les outils digitaux dédiés au pilotage en temps réel et bien d’autres encore.

Cette place primordiale des experts-comptables auprès des chefs d’entreprise est d’autant plus réelle qu’ils travaillent aux côtés de ces derniers tout le long du cycle de vie de la société (création, transmission et même cessation d’activité).

Il s’agit donc pour l’expert-comptable de profiter de cette opportunité pour aiguiller l’ensemble des problématiques administratives et financières de l’entreprise. Le cabinet d’expertise comptable devient ainsi une sorte de tour de contrôle de tous les flux administratifs et financiers qui sont étroitement liés au directeur financier, si l’entreprise en a un.

Les menaces pour la profession

Face à cette transition numérique qui s’accompagne de l’automatisation des tâches et de diverses transformations, certaines menaces se présentent face à la profession d’expert-comptable. Parmi elles, on peut citer la banalisation des services de comptabilité et du low cost ainsi que la concurrence qu’oppose les Fintech et LegalTech aux cabinets d’expertise comptable auprès des TPE.

On peut également mentionner la concurrence intra-sectorielle (publicité, démarchage…), la pression de la clientèle ainsi que la dépendance à toutes ces nouvelles technologies. Cela conduit lesdits cabinets à devoir se différencier et à proposer de nouvelles prestations de service tout en changeant quasiment toutes leurs méthodologies de travail.

La question est : faut-il s’alarmer face à toutes ces menaces ? Il est indéniable que l’intelligence artificielle est en mesure d’accomplir des tâches à faible valeur ajoutée telles que la saisie des factures mais est-elle en mesure de remplacer tout un cabinet d’expertise comptable ? Le fait est que les avancées technologiques et la robotisation permettent la réduction des tâches chronophages afin de se concentrer sur des tâches plus complexes. L’expert-comptable a ainsi plus de temps à sa disposition et peut laisser exprimer sa créativité afin d’améliorer l’expérience client. Les cabinets d’expertise-comptable doivent donc s’adapter en montrant plus d’agilité.

Et le conseil dans tout ça ?

En 2019 et pour les années à venir, le principal enjeu pour les professionnels du chiffre est d’apporter des services à haute valeur ajoutée. Comme les nouvelles technologies accompagnent la transformation, la profession dispose de nouveaux supports lui permettant de valoriser son expertise dans les services qu’elle propose afin de mettre en œuvre une nouvelle relation client et asseoir son image d’expert. Ainsi, au bout de 70 ans d’existence, le métier d’expert-comptable a toutes les cartes en mains pour devenir l’incontournable conseiller de l’entreprise numérique de demain.

D’ailleurs, les grands réseaux veulent démontrer leur volonté de se développer dans le conseil. Par exemple, on peut parler des Big 4, le conseil en management auprès des grands groupes qui est devenu un axe de diversification prioritaire.

L’expert-comptable doit ainsi proposer une action de conseil plus développée. En effet, la digitalisation du métier doit prendre en compte des éléments fondamentaux comme la mobilité, le Cloud, le temps-réel ainsi que les solutions intelligentes. Avec cette réorganisation il est plus aisé de capitaliser les opportunités du digital en augmentant la proximité avec les clients et en leur prodiguant le maximum de conseils.

Les cabinets doivent aussi envisager de proposer de nouvelles prestations de service afin de donner satisfaction à ses cibles, notamment les digital natives. Il s’agit par exemple de la mise en place d’une plateforme numérique afin de mieux interagir avec les clients, la dématérialisation des échanges ainsi que la personnalisation des services.

La révolution des nouvelles technologies

Les nouvelles technologies ont essentiellement révolutionné l’exercice des métiers du chiffre en introduisant les notions d’automatisation, d’externalisation ou encore de dématérialisation. Les modèles traditionnels suivent inexorablement la voie du changement tandis que les modèles disruptifs sont en pleine émergence (FinTech, cabinets d’expertise comptable 100% en ligne, …).

Outre l’impact sur le modèle traditionnel, il y a également celui sur les relations clients et les offres. En effet, l’expert-comptable est devenu le conseiller n°01 du chef d’entreprise et il ne peut plus se contenter d’offrir des services standardisés. Le mot d’ordre est la professionnalisation.

Il s’agit également de trouver l’équilibre parfait entre distance et proximité. D’un côté, avec la dématérialisation, le Cloud Computing et les technologies d’analyse de données (Big data), l’automatisation est très poussée et la présence humaine est de moins en moins requise. D’un autre côté, il devient important de contextualiser et de personnaliser les services de comptabilité et de gestion dans une logique « Atawadac » (Anytime-Anywhere-Any device-Any content).

Cet article fait partie d'une étude plus complète sur l'expertise comptable et la digitalisation que vous pouvez retrouver ci-dessous en téléchargement gratuit !

défis de l'expertise comptable en France à l'horizon 2020

AUTEUR
Loïc BURDET
Loïc BURDET Directeur technique Ideagency
Voir les articles du même auteur

Parlons de vous

15 min pour parler de votre projet , de vos objectifs et problématiques et vous donner ma vision. Simple et humain!
Contactez-nous