Ideagency

L'UX Design, voilà une notion dont on parle de plus en plus aujourd'hui. Et pourtant, il n'est pas toujours facile de comprendre ses tenants et ses aboutissants et l'importance qu'il a dans la performance des sites. Bien sûr, comme tous les sujets "tendance", il y a beaucoup d'idées reçues à son sujet. Sans compter aussi que la plupart des personnes confond UX et UI et tend à penser que c'est pareil alors qu'ils sont en réalité bien différents. Quand on parle UX Design, on parle expérience utilisateur. Voici donc 3 idées reçues sur l'UX Design auxquelles vous ne devez plus croire.

Idée reçue #1 - Les internautes ne scrollent pas !

ux-design-long-scrolling.jpg

C'est faux ! Il est vrai qu'il y a encore quelques années, les "principes ergonomiques" suivaient l'idéologie selon laquelle toute information importante devait obligatoirement se trouver au-dessus de la ligne de flottaison (ligne imaginaire en dessous de laquelle le contenu de la page n'est visible que si on scroll). Et que tout ce qui était en dessous restait invisible. C'est d'ailleurs pour cette raison que les sliders, carrousels et autres accordéons ont explosé.

Oui mais voilà, avec l'explosion des mobiles et des tablettes, les habitudes des internautes ont radicalement changé. Depuis, scroller est devenu plus que naturel. Comme nous vous l'indiquions dans notre article sur les 8 tendances web design pour 2016, le "long-scrolling" est devenu même très tendance. Alors que les carrousels, eux, sont devenus un peu ringards.

Les utilisateurs scrollent en effet naturellement pour lire la suite d'un article, d'un tutoriel ou tout simplement lorsqu'ils estiment que la page correspond à leurs attentes et que les informations en-dessous peuvent leur permettre d'atteindre leur objectif. Ne sacrifiez jamais des contenus auxquels vous tenez sous prétexte que les gens ne scrollent pas.

Cependant, ils ne devraient pas avoir à scroller pour comprendre le sujet de la page et ce que vous attendez d'eux. C'est pourquoi, il convient d'utiliser des indices visuels et surtout de bien hiérarchiser vos informations en mettant les contenus les plus importants (règle de la "pyramide inversée") et les calls-to-action au-dessus de la ligne de flottaison. C'est grâce à cela qu'ils détermineront si l'information en-dessous vaut le coup d'être lue.

Idée reçue #2 - Les internautes lisent sur le web de la même manière que sur un support papier

inbound-marketing-histroire-livre.jpg

Les personnes ne lisent pas sur internet comme ils liraient sur un support papier (de gauche à droite et de haut en bas). C'est un fait. La capacité de concentration sur le web est plutôt faible. Les internautes lisent une page ou un article dans son intégralité uniquement lorsqu'ils sont vraiment intéressés par le contenu (c'est donc souvent dans la phase de "considération" ou de "décision" du parcours d'achat).

Les lecteurs scannent les pages, scrollent, cherchent les informations qui les intéressent, les mots-clés, et n'hésitent pas à quitter le site une fois trouvés. Et s'ils ne trouvent pas ce qu'ils recherchent, nul doute qu'ils iront voir ailleurs, sauf s'ils sont vraiment pressés (chose dont vous pouvez être sûr à 99% de nos jours).

Lorsque vous écrivez des contenus pour le web, dites-vous bien qu'il y a de grandes chances pour que les internautes scannent la page plutôt qu'ils ne la lisent. Donc facilitez-leur la lecture avec des éléments tels que :

  • Des listes à puces ou des listes numérotées pour faciliter la mémorisation des informations ;
  • Des titres et des sous-titres courts, accrocheurs et surtout en rapport avec les problématiques de vos cibles (donc pas uniquement des contenus promotionnels) ;
  • Des paragraphes courts avec une idée principale pour permettre à l'internaute de saisir en un coup d'oeil l'objectif de chaque point ;
  • Des mises en évidence de mots-clés en utilisant notamment des liens internes, différentes couleurs, typographies, etc. ;
  • Un design agréable permettant de faciliter la lecture (c'est pour cette raison que nous avons opté personnellement pour un blog "sans sidebar" qui est pourtant contraire aux "bonnes pratiques", que nous avons ajouté sur le blog l'option "lecture sans distraction", ou encore indiqué la durée moyenne de lecture pour chaque article, etc.) ;
  • La pyramide inversée qui est un principe de rédaction consistant à révéler l'essentiel de l'information en premier plutôt qu'une simple introduction. L'internaute identifie ainsi de suite le but de la page ;
  • Des visuels de qualité permettant d'attirer l'oeil de l'internaute ;

De cette manière, vous aiderez les internautes à comprendre rapidement le contenu de votre page et vous leur faciliterez aussi la lecture.

Idée reçue #3 - Votre page d'accueil est la page la plus importante de votre site

Très longtemps, la page d'accueil (ou homepage) a été considérée comme la page la plus importante d'un site. Oui mais voilà, ce qui était vrai il y a quelques années ne l'est plus forcément aujourd'hui. En effet, les comportements des internautes et la manière dont ils recherchent l'information ont radicalement changé, ce qui a diminué l'importance de la homepage. Et pourtant, beaucoup d'entreprises de l'industrie considèrent encore la page d'accueil comme l'entrée principale et allouent la plupart de leur budget pour le design de cette dernière alors même qu'il y a un nombre incalculable d'autres sources de trafic.

La perte de popularité de la homepage s'explique facilement. D'une part, les internautes passent aujourd'hui la majorité de leur temps sur les articles de blog, les pages "à propos" ou les pages plus profondes du site. Ainsi, selon la requête saisie dans Google (ex : expressions de longue traîne), les internautes n'arrivent pas obligatoirement sur la page d'accueil mais plutôt sur des pages ou articles spécifiques. D'autre part, une bonne partie d'entre eux provient directement des réseaux sociaux ou d'autres sites internet.

Alors oui, la page d'accueil est très importante. Oui elle constitue le premier niveau de l'arborescence. Oui elle doit être travaillée et pensée pour offrir une ergonomie optimale (UX design). Oui elle doit présenter les éléments les plus importants. Mais elle ne doit pas être non plus l'objet de toute votre attention. Autrement dit, ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier en essayant de perfectionner votre page d'accueil, et ce, au détriment des autres pages. Essayez plutôt d'identifier d'où provient la majorité de votre trafic, les pages qui convertissent le plus, et travaillez à partir de là.

IDEA'LIRE : 14 conseils design pour créer une page d'accueil parfaite

Voici au moins 3 idées reçues sur l'UX Design auxquelles vous devez cesser de croire dès maintenant afin de rendre votre site internet plus performant. Maintenant que vous en avez conscience, prenez un moment pour comprendre s'il est temps de refondre votre site dans son intégralité ou si un simple lifting suffit en téléchargeant notre livre blanc ci-dessous.

refonte site internet

AUTEUR
Arnaud BURDET
Arnaud BURDET Directeur marketing Ideagency
Voir les articles du même auteur

Parlons de vous

15 min pour parler de votre projet , de vos objectifs et problématiques et vous donner ma vision. Simple et humain!
Contactez-nous