Menu

Inbound marketing

Site responsive : 4 erreurs à éviter pour une expérience utilisateur optimale

Loïc BURDET le 13 mars 2017
Loïc BURDET
2min

Aujourd’hui, 60% des français utilisent internet via leur mobile. Les recherches sur mobile ont désormais dépassé celles sur ordinateur. La compatibilité de votre site internet (aussi appelée « responsive web design » ou « site responsive ») est primordiale afin d’assurer la pérennité de votre présence sur internet. Assurez-vous donc de proposer une expérience optimale à vos mobinautes en évitant de reproduire ces 4 erreurs.

1- Une taille de police trop petite

Afin de proposer une navigation sur mobile optimale, évitez de définir une taille de police trop petite, sous peine de faire fuire vos visiteurs. Si le mobinaute doit zoomer d’un pincement de doigt pour lire le contenu, il ne restera pas longtemps sur votre site, croyez-moi ! D’ailleurs, que feriez-vous à sa place ? Comme moi, vous iriez voir ailleurs !

C’est pourquoi, vous devez impérativement redimensionner vos polices en fonction de la taille de l’écran. Vous pouvez aussi proposer à l’utilisateur de régler lui-même la taille. On parle alors d’accessibilité (ce qui est bien vu par Google). A noter aussi que l’utilisation de police plus grosse est une tendance web design 2016, qui reste d’actualité en 2017.

2- L'utilisation du langage Flash

Après avoir connu ses heures de gloire ces vingt dernières années, Flash est aujourd’hui laissé à l’abandon pour la création de site internet. Il a été très longtemps utilisé pour apporter de l’animation et de l’interactivité sur les sites. Ce produit Adobe nécessite l’installation préalable d’un plugin sur les différents navigateurs web. De plus, ce langage n’est pas pris en charge par tous les navigateurs. Par exemple, Flash ne fonctionne pas sur les terminaux Apple. De plus, l’utilisateur final est responsable de la mise à jour de ce dernier. Pas top !

C’est pourquoi, depuis quelques années, Flash s’éteint progressivement. Désormais, la plupart des éditeurs bloque ou arrête l’utilisation du Flash sur leurs navigateurs web. Même Adobe ne le supporte plus ! Les sites développés en Flash seront bientôt plus utilisables.

Par conséquent, les mobinautes ne peuvent plus consulter une page web qui utilise Flash pour afficher le contenu ou les animations. Et pourtant, avoir un site responsive est une priorité ! Mais rassurez-vous, les langages de programmation (tels que l’HTML5, CSS3 ou encore JavaScript) ont fortement évolué et ont su s’imposer et le remplacer complètement, vous permettant ainsi de proposer des sites parfaitement responsives.

Ces derniers prennent ainsi en charge tous les contenus médias (images, vidéos, animations…) et sont surtout compatibles avec tous les navigateurs, même si chacun d’entre eux interprète ces langages de manière différente (à chacun ses spécificités !). Bref, vous l’avez compris, le futur du web passe par ces nouveaux langages !

3- Des éléments tactiles trop proches les uns des autres

Lorsque vous naviguez sur un site internet depuis un smartphone, vous devez avoir suffisamment d’espaces entre les boutons ou les liens (c’est ce qu’on appelle les « éléments tactiles ») afin d’être en mesure de cliquer dessus avec vos doigts. Si vos éléments sont trop proches les uns des autres, vous ne pourrez pas (ou difficilement) cliquer dessus. Et là, vous pouvez être sûr que vos internautes iront voir ailleurs ! Vous devez ainsi vous assurer d’espacer parfaitement vos boutons.

4- Une mauvaise configuration de votre fenêtre d'affichage et de la taille des contenus

La taille des terminaux mobiles varie tellement d’une marque à l’autre qu’il est devenu indispensable de configurer parfaitement votre fenêtre d’affichage. Comment ? Grâce à une balise Méta que vous insérez dans la section « head » de votre page HTML. Cette dernière permet d’indiquer aux différents navigateurs web la manière d’afficher votre contenu en fonction de la taille du terminal utilisé. D’une manière générale, nous vous déconseillons d’utiliser une fenêtre d’affichage à largeur fixe et de définir une largeur minimum non adaptée.

Alors, votre site internet est-il parfaitement responsive ? Si vous ne le savez pas, passez dès maintenant le test d’optimisation mobile de Google. Et s’il n’est pas parfaitement optimisé pour les mobiles et tablettes, n’hésitez pas à nous contacter, nous saurons vous aider.consultation expert digital

Lecture sans distraction

COMMENTAIRES

Rejoignez la communauté Ideagency

Découvrez chaque semaine de nouveaux articles sur l'industrie spécialisée (robotique, aéronautique, automobile, bâtiment)