Menu

Design

Passer son site en HTTPS : 10 erreurs à éviter !

Arnaud BURDET le 19 mai 2017
Arnaud BURDET
4min

On parle beaucoup du HTTPS ces derniers temps. Pourquoi ? Car Google encourage les sites à utiliser pour leurs pages un protocole plus sécurisé. Mais passer son site en HTTPS revient à effectuer une migration de site avec changement d'URLs. Cela peut donc être très complexe. Il convient d'être prudent lors de la migration, sous peine de perdre votre visibilité. C'est pourquoi, j'ai décidé aujourd'hui de vous présenter une infographie très bien réalisée de SEMrush qui récapitule les 10 erreurs courantes qui surviennent lors d'une migration https. De cette manière, si vous comptez passer votre site en HTTPS, cette infographie vous aidera à éviter les pièges classiques. Et si la migration a déjà été faite, elle vous permettra quand même de vérifier que tout a été effectué dans les règles de l'art. Mais avant de voir en détail ces 10 points, faisons un petit récapitulatif de ce qu'est le HTTPS et de ce à quoi il sert.

A quoi correspond le HTTPS ?

HTTPS est l'acronyme de "Hypertext Transfer Protocol Secure". C'est en fait le même protocole de communication que le HTTP avec simplement une couche de chiffrement telle que le SSL (Secure Sockets Layer) ou TLS (Transport Layer Security).

Passer son site en HTTPS permet de crypter les connexions et de protéger les données transmises entre le serveur de votre site et le navigateur. Et donc de protégrer les données de votre site web contre certains types d'attaques. Cela est rendu possible par les certificats, bien souvent payants. Quand le site est sécurisé (donc qu'il est en HTTPS), un petit cadenas vert s'affiche juste à côté de l'URL, ce qui est toujours rassurant pour l'internaute. A l'inverse, si votre navigateur affiche un cadenas ou le HTTPS est barré, c'est que le site n'est pas entièrement sécurisé et qu'il utilise probablement un ancien protocole SSL.

L'utilisation du HTTPS permet ainsi de rendre votre site internet plus sûr pour les personnes qui le visitent et de garantir l'intégrité des données. C'est pourquoi, on retrouve principalement ce protocole sur les sites internet qui collectent des informations confidentielles (carte bancaire, mot de passe...).

En revanche, si vous migrez votre site de HTTP à HTTPS simplement dans l'optique d'améliorer votre référencement naturel, vous faites fausse route. Le SEO ne doit pas être la raison de votre migrationCertes, le https est un critère de classement et Google privilégie son indexation mais force est de constater que son poids reste faible (pour le moment). Il y a des critères bien plus importants que celui-ci (je pense à la création de contenu de qualité, la génération de backlinks...). Une mauvaise migration HTTPS pourrait même avoir l'effet inverse de celui recherché...

10 erreurs à ne pas commettre lors du passage en HTTPS

Avant de vous montrer l'infographie, je tiens à préciser que l'étude SEMrush est basée sur l'analyse de plus de 100 000 sites internet. Les erreurs les plus courantes ont été compilées dans cette dernière.

passer-son-site-en-https-erreurs.png

10 erreurs d'implémentation HTTPS - Etude SEMrush

guide introduction growth driven design (gdd) 

Lecture sans distraction

COMMENTAIRES

Rejoignez la communauté Ideagency

Découvrez chaque semaine de nouveaux articles sur l'industrie spécialisée (robotique, aéronautique, automobile, bâtiment)