Menu

Inbound marketing

8 étapes pour optimiser un article de blog (marketing de contenu)

Arnaud BURDET le 28 septembre 2016
Arnaud BURDET
4min

Rédiger des contenus pour attirer des visiteurs sur votre site c’est bien, mais vous en conviendrez, les convertir en prospects (leads) c’est encore mieux ! Cependant, publier des contenus sans les optimiser préalablement ne vous aidera pas à être visible dans les moteurs de recherche (Google). Avant de commencer, ne perdez jamais de vue votre objectif majeur : satisfaire votre lectorat grâce à des contenus de qualité. Pensez internautes avant de penser Google. Mais pour faire en sorte que vos contenus soient bien référencés, appréciés, et obtenir des leads qualifiés, il y a certaines règles à respecter. Voici 8 conseils pour optimiser un article de blog et réussir votre stratégie de marketing de contenu.

1- Définir précisément votre profil d'acheteur cible (votre buyer persona)

Avant de vous lancer dans la rédaction de votre article, il est important de définir l'audience que vous souhaitez toucher. On insistera jamais assez sur ce point. Dans notre jargon, c'est ce qu'on appelle les "buyer personas" (entendez profils types de clientèle).

Pourquoi ? Car c'est la meilleure manière de proposer un contenu adapté à ses besoins et de le diffuser sur les réseaux sociaux appropriés au bon moment. De cette manière, vous pourrez personnaliser le contenu de votre article aux besoins de votre persona, répondre à ses questions, ses problématiques, ses objectifs en utilisant un vocabulaire et un langage adaptés.

IDEA'STUCE : 1 article = 1 persona = 1 problématique

outil-creation-buyer-persona

2- Identifier une requête de longue traîne principale

A ce stade, vous connaissez le sujet de l'article et la personne que vous souhaitez atteindre. C'est déjà bien. Mais le travail ne s'arrête pas là. Vous devez maintenant déterminer un mot-clé de longue traîne (c'est-à-dire une expression précise de plus de 3 mots) afin d'optimiser le référencement naturel (SEO) de votre article.

Pourquoi cibler la longue traîne ? Parce que c'est l'un des meilleurs moyens d'attirer du trafic qualifié sur votre site, d'augmenter vos chances de conversion (vous répondez à des problématiques précises) et d'obtenir des résultats rapidement grâce à une plus faible concurrence.

Comment déterminer le mot-clé de longue traîne ? Si vous connaissez bien votre audience, vous devriez alors pouvoir dresser une liste de mots-clés qu'elle est susceptible d'utiliser lors de sa recherche. Après, il vous suffit de choisir celle qui présente le meilleur ratio concurrence/volume de recherche. Pour ce faire, plusieurs outils s'offrent à vous :

  • L'outil de planification de mots-clés de Google ; 
  • SEMrush (que nous utilisons également) ;

3- Optimiser l'article de blog autour du mot-clé de longue traîne choisi

Maintenant que vous avez défini la requête de longue traîne que vous ciblez, il est temps d'optimiser votre article autour de cette dernière. Ajoutez votre mot-clé à des endroits stratégiques tels que votre : titre, introduction, sous-titre, URL, corps de texte, méta-description, le balise ALT de l'image, etc.

Néanmoins, il est inutile de truffer votre article de mots-clés, au risque d'être considéré par Google comme du spam et de recevoir une pénalité. Veillez ainsi à utiliser vos mots-clés de manière naturelle et à varier la syntaxe. La langue française est riche, profitez-en !

4- Mettre en forme votre article de blog

Comme nous l'avions évoqué dans notre article "UX Design : 3 idées reçues auxquelles vous ne devez plus croire", les internautes ne lisent pas sur le web de la même manière que sur un support papier. Ils scannent les pages, cherchent les informations qui les intéressent, scrollent... C'est pourquoi, vous devez soigner la mise en forme de votre article afin de faciliter sa lecture et sa compréhension. Alors, comment faire ?

  • Ecrire un titre accrocheur de moins de 60 caractères ;
  • Ajouter des visuels de qualité (images, vidéos, infographies...) ;
  • Aérer votre page avec des sous-titres et des paragraphes courts ;
  • Utiliser des listes à puces, de numéros, des mots gras, etc. ;

N'oubliez pas que vous écrivez pour vos personas, pas pour les moteurs de recherche. Alors, facilitez-leur la lecture. Si votre article n'est pas agréable à lire, vous pouvez être sûr qu'ils quitteront la page et qu'ils ne la partageront pas. Ou pire, qu'ils ne reviendront pas sur votre blog.

5- Ajouter des liens à votre article de blog

Les moteurs de recherche évaluent la pertinence d'une page en se basant sur les liens qui redirigent vers elle (liens entrants) et les liens qui pointent vers d'autres pages (liens sortants). C'est pourquoi, vous devez :

  • Ajouter des liens internes (maillage interne) avec des ancres précises (vos mots-clés) qui permettent aux internautes d'obtenir davantage d'informations et à Google de mesurer la complémentarité de vos contenus. Cela incitera aussi les internautes à rester plus longtemps sur votre site, ce qui est donc bénéfique pour votre référencement naturel ;
  • Ajouter des liens externes vers des sources de qualité pour justifier vos propos, montrer votre professionnalisme et aider Google à comprendre le thème de votre article. D'ailleurs, pour vérifier l'autorité d'un nom de domaine, vous pouvez utiliser l'outil de Moz ;

En faisant cela, vous augmenterez vos chances d'obtenir des liens entrants de la part de sites internet référents dans votre industrie.

6- Inclure un bouton d'appel à l'action (ou call-to-action) à la fin de l'article

Sans call-to-action - entendez bouton d'appel à l'action - il est impossible de transformer vos visiteurs en prospects. Pensez donc à en insérer un dans chaque article (généralement à la fin). Pour ce faire, vous devez vous assurez que :

  • Le CTA est en rapport avec le sujet de l'article et qu'il donne des informations complémentaires à l'internaute ;
  • L'internaute comprenne tout de suite dans quoi il s'engage en cliquant sur le call-to-action (ex : téléchargement d'un livre, souscription à une démonstration, prise d'un RDV, essai d'un logiciel, etc.). D'où l'intérêt d'avoir un titre explicité et orienté action ;
  • Le CTA est suffisamment visible et se démarque du reste de l'article (soignez son design) ;

IDEA'TEST

Parce qu'en tant qu'agence inbound marketing, nous nous devons de tester sans cesse de nouvelles techniques, nous avons décidé lors de la refonte de notre site de remplacer notre CTA classique (en gros une image qui renvoie vers une landing page qui renvoie elle-même vers une page de remerciement) par un "CTA formulaire" sur la page.

Cela permet aux internautes de convertir rapidement sans avoir à cliquer sur le CTA, et donc de raccourcir le chemin de conversion. On passe ainsi directement du CTA à la page de remerciement (on squizze donc la landing page). Nous vous tiendrons au courant de l'impact de ce changement.

7- Inclure un autre call-to-action dans la sidebar de votre site internet

Vous avez une barre latérale sur votre site ? Alors, vous pouvez peut-être en profiter pour ajouter un ou deux calls-to-action supplémentaires pour faire avancer l'internaute dans le cycle d'achat. Vous pouvez par exemple insérer un bouton d'inscription à votre newsletter, une offre correspondante à la prochaine étape du cycle d'achat, etc. A vous de voir ! Attention à ne pas surchager la page, au risque de la rendre illisible.

IDEA'TEST (oui, encore un autre !)

Nous avons décidé, lors de la refonte de notre site de supprimer notre sidebar, allant ainsi à contre-courant des pratiques traditionnelles. Supprimer une zone de conversion, je sais, cela peut surprendre. Mais pourquoi l'avons-nous fait ? Pour éliminer les distractions et mettre en avant ce qui nous paraît le plus important : le contenu de l'article. Et surtout, pour rendre la lecture de l'article la plus agréable possible. Nous vous dirons très bientôt si ce choix a porté ses fruits ou non.

8- Ajouter des boutons de partage social

Les réseaux sociaux ont pris une place importante dans nos vies. C'est pourquoi, vous devez intégrer des boutons de partage social (si ce n'est pas déjà fait). Et puis, si vous avez un site, c'est bien que vous avez envie que vos lecteurs partagent votre contenu ? Cela vous permettra non seulement d'amplifier la portée de votre article en touchant des personnes qui ne vous connaissent pas mais aussi d'augmenter le nombre de liens pointant vers votre blog.

En suivant ces 8 étapes, vous mettez toutes les chances de votre côté pour faire de votre blog un blog utile, adapté aux besoins de vos cibles et visible. L'idéal pour obtenir des prospects qualifiés. Pour devenir un as du référencement naturel (SEO), je vous invite à télécharger notre livre sur les principales légendes du SEO.

Les légendes du SEO

Lecture sans distraction

COMMENTAIRES

Rejoignez la communauté Ideagency

Découvrez chaque semaine de nouveaux articles sur l'industrie spécialisée (robotique, aéronautique, automobile, bâtiment)