Menu

Stratégie

Comment choisir un bon nom de domaine pour votre site internet ?

Arnaud BURDET le 21 décembre 2015
Arnaud BURDET

Toute activité sur internet commence par le choix de son nom de domaine pour son site web. C'est l’une des premières choses que vous aurez à faire. Et ce n’est pourtant pas la plus facile ! Principal facteur du développement de votre entreprise en ligne, la sélection du nom de domaine doit être effectuée avec soin, réflexion et précision. Il aura en effet une influence directe sur votre image de marque et sur votre visibilité dans les moteurs de recherche. Pour cela, voici plusieurs conseils et erreurs à éviter durant la recherche de votre nom de domaine.

Respectez les règles principales

Avant de choisir le nom de domaine de votre site, certaines règles doivent être respectées. Il ne doit par exemple pas dépasser les 69 caractères. Les majuscules et les minuscules ne sont pas différenciées. Nous vous conseillons de ne pas utiliser de virgule, d’accent, etc. Bien évidemment, le nom de domaine doit respecter les lois sur la propriété intellectuelle et ne doit pas être contraire à l’ordre public.

L'utilisation des traits d’union : bonne ou mauvaise idée ?

Le trait d’union est le seul caractère spécial pouvant être utilisé dans les noms de domaine. D’une manière générale, vous pouvez les utiliser lorsque le nom de domaine est basé sur un nom composé. Cela permet de séparer les mots et de faciliter sa lecture, chose qui est fortement appréciée d’un point de vue internaute. De plus, plusieurs études ont montré que les tirets étaient bénéfiques pour le référencement naturel (SEO) car plus rapide à analyser.

Cependant, le fait d’utiliser des traits d’union dans votre nom de domaine n’est pas toujours adapté. Les internautes tapent généralement les noms de domaine sans traits d’union et oralement, un nom est plus facilement prononçable sans tiret. Cela pourrait donc engendrer une perte de trafic vers votre site internet.

C’est pourquoi, nous vous conseillons dans la mesure du possible d’acheter les deux noms de domaines (avec et sans traits d’union) et de faire une redirection 301 vers celui qui contient les tirets. Et pour éviter la déperdition, vous pouvez aussi réserver les principales extensions (.fr, .com, .net, etc.) afin d’être sûr qu’aucun de vos concurrents n’ait le même nom que vous.

Ensuite, vous n’aurez plus qu’à faire des redirections vers votre nom de domaine principal. Le but est de vous différencier clairement de vos concurrents pour éviter toute confusion possible pour votre audience. Alors, si vous avez un doute, optez pour un nom de domaine complètement différent plutôt que votre nom de domaine sous une extension de second plan.

Quelle extension choisir ?

Lorsqu’on regarde le nombre d’extensions possibles aujourd’hui (.fr, .com, .net, .org, .paris, .eu, etc.), on peut rapidement être perdu. Le choix de votre extension va dépendre tout d’abord de votre activité, du contexte et de la cible visée. Si votre activité a une portée nationale, privilégiez des extensions géographiques (.fr pour la France, etc.). Si votre site internet vise des cibles dans plusieurs pays, il peut être intéressant de réserver plusieurs noms de domaine dont les extensions sont associées à chacun de ces pays et qui redirigent toutes vers le nom de domaine principal. Si votre site vise une audience internationale, nous vous conseillons d’acheter l’extension .com, qui est devenue un standard et qui est aussi parfaitement adaptée à la revente. Car oui, l’achat et la revente de noms de domaine est un business à part entière !

Mettez-vous un instant à la place des internautes...

D’une manière générale, choisissez un nom de domaine court, simple à écrire, facile à épeler et représentatif de votre activité ce qui permettra de faciliter sa mémorisation et les fautes de frappe par les internautes.

Si le nom de votre entreprise s’y prête, vous pouvez bien évidemment l’utiliser comme nom de domaine. Cela permet de faciliter la venue des internautes sur internet. Si le nom de votre entreprise est similaire à celui d’un concurrent ou pas assez précis, vous pouvez vous aussi vous différencier en rajoutant dans le nom de domaine votre zone de chalandise (ville, département, etc.). Vous pouvez aussi insérer un mot clé au sein du nom de domaine pour améliorer le référencement naturel de votre site. Cela sera aussi fortement apprécié par les internautes car ils connaîtront ainsi le sujet de votre site avant même de le consulter.

Si votre nom d’entreprise ne s’y prête pas, vous pouvez réfléchir à différentes variations possibles autour de ce dernier. Mais cela ne vous empêche tout de même en rien de l’acheter et de faire une redirection vers le nom de domaine principal. Ayez conscience tout de même que si vous choisissez un nom de domaine original et assez éloigné du nom de votre entreprise, vous devrez prévoir des frais marketing supplémentaires pour bien mettre en relation votre nom de domaine et votre entreprise.

Vérifiez la disponibilité de votre nom de domaine

Afin d’éviter tout problème juridique et toute confusion avec une autre entreprise, il est très important de vérifier la disponibilité du nom de domaine choisi. Nous vous conseillons d’ailleurs de faire cette recherche avant même de déposer votre nom de marque. Cela vous évitera ainsi les désillusions.

En résumé, choisissez un nom de domaine en rapport avec votre activité, différenciateur, court, évocateur, facile à épeler et disponible. Et votre notoriété, votre visibilité et votre trafic n’en seront que renforcer. N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information.

consultation expert digital

Lecture sans distraction

COMMENTAIRES

Rejoignez la communauté Ideagency

Découvrez chaque semaine de nouveaux articles sur l'industrie spécialisée (robotique, aéronautique, automobile, bâtiment)