hubspot

Audit de référencement naturel (SEO) : le guide

Ce guide est destiné aux clients et prospects de Ideagency, et plus globalement à tous ceux qui cherchent à comprendre comment fonctionne un audit SEO.

Le but est de vous montrer comment nous réalisons nos audits SEO chez Ideagency.

Les 3 piliers du SEO sur lesquels doit d’appuyer l’audit de référencement

Le référencement repose sur 3 piliers. Un bon audit de référencement doit donc se concentrer sur ces 3 aspects.

1.  Le Contenu

Pour être visible sur les moteurs de recherche, il faut créer des pages qui répondent aux problématiques de vos cibles marketing (on parle de persona marketing).

Pour chaque page, on peut cibler une requête prioritaire sur laquelle on souhaite se positionner.

Pour chaque requête ciblée, il faut alors comprendre l’intention de recherche de l’internaute et y répondre. Google favorisera les contenus qui répondent le mieux à cette intention de recherche.

Si l’internaute est à la recherche d’une définition, un contenu de 400 mots sera probablement suffisant. Si l’internaute est à la recherche d’un guide, alors un contenu de 1000 mots ou plus sera probablement plus adapté.

Il existe également un lien entre UX et SEO : si le contenu de votre page plait à l’internaute, Google sera capable de le détecter en analysant des données telles que le temps passé sur la page, le taux de rebond etc. et vous mettra ainsi en avant sur les résultats de recherche.

2.  La Technique

Google parcoure régulièrement votre site. Pour faciliter son passage, vous devez mettre en place différents éléments qui vont permettre à Google de comprendre facilement de quoi parle votre site.

Parmi les éléments techniques, on retrouve par exemple :

  • Un site responsive design: votre site doit être adapté à une utilisation sur mobile et sur desktop.
  • Des temps de chargement rapides: un chargement de vos pages en moins d’une seconde est devenu une norme aujourd’hui. En effet, l’utilisateur se montre de plus en plus exigeant, et si votre site met plusieurs secondes à charger, alors il risque de partir avant que la page ne soit chargée complètement.
  • La mise en place de données structurées : elles permettent à Google de mieux comprendre le contenu de votre page.

3.  Le Netlinking

Le netlinking, c’est l’action de recevoir des liens en provenance d’autres site web. Plus votre site recevra des liens de qualité, plus Google le percevra comme un site d’autorité dans son domaine, ce qui aura un impact positif sur votre référencement naturel.

C’est un pilier du référencement à ne pas négliger. Il existe plusieurs méthodes pour développer son nombre de liens externes :

  • Achat de liens
  • Guest blogging
  • Echange de liens

Attention tout de même, Google cherche à pénaliser les sites qui abusent de ce genre de pratiques. Il est fortement recommandé de déléguer cette partie à un spécialiste SEO.

Comment déterminer les efforts à fournir ?

Analyse de la concurrence SEO

Les ressources à mettre en place pour votre stratégie SEO va dépendre de la performance de vos concurrents. Ainsi l’analyse de la concurrence est une étape de l’audit SEO qui va vous permettre de comprendre quels efforts fournir pour surpasser vos concurrents dans les résultats Google. A noter que vos concurrents sur le web ne sont pas nécessairement les mêmes que dans la « vie réelle ».

Pour performer, vous devrez faire mieux que vos concurrents sur les 3 aspects du SEO : contenu, technique et netlinking !

A noter que le référencement local constitue une réelle opportunité pour les entreprises souhaitant se positionner à l’échelle d’une ville ou de plusieurs communes. En effet, les requêtes du type « -activité- + ville » sont généralement très peu concurrentielles, et permettent de générer des contacts très qualifiés, c’est-à-dire prêts à l’achat.

Choix des mots clés pour son référencement

Comment choisir ses mots clés ?

Pour choisir les mots clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner, il faut partir des problématiques de vos personas marketing : que tapent-ils sur les moteurs de recherche ? Comment vont-ils arriver à vous ?

Il faut savoir que vos personas ne vont pas tous taper des requêtes du type « entreprise de … ». En effet, une partie de vos cibles ne sait pas encore qu’elle a besoin de votre entreprise pour répondre à ses besoins. Il faudra alors créer un blog d’entreprise avec des pages qui se positionnent sur des recherches informationnelles de type « qu’est-ce que … », ou encore « comment … ». Votre contenu va apporter une réponse à votre persona, et votre but sera alors de le faire avancer progressivement dans son parcours, jusqu’à ce qu’il soit prêt à déclencher l’acte d’achat.

C’est ici qu’entre en jeu la notion d’inbound marketing. Chaque page de votre blog d’entreprise comprend un Call-To-Action (bouton d’appel à l’action) auquel sera relié un contenu ou une offre premium, c’est-à-dire un contenu à forte valeur ajouté offert en l’échange des coordonnées professionnelles de votre cible. De cette manière, une fois que vous aurez récolté les coordonnées de votre prospect, vous pourrez lui proposer des contenus additionnels répondant à ces problématiques, et dès que vous aurez déceler un niveau de maturité suffisant, il ne vous restera plus qu’à le contacter par téléphone.

L’importance de la longue traine dans le référencement naturel

Si votre site web est récent, il faudra laisser le temps à Google de vous accorder de la popularité. Ainsi, il sera difficile voir impossible dans un premier temps de vous positionner sur des requêtes concurrentielles.

L’astuce consiste à se positionner sur des requêtes de longue traine, c’est-à-dire sur des requêtes généralement constituées de 4 mots ou plus. En effet, globalement, plus une requête est longue, moins il y a de concurrence, et plus il est facile de se positionner.

Ainsi, il est largement préférable de se positionner #1 sur une requête générant quelques dizaines de recherches mensuelles, plutôt que de se positionner en 2e page Google sur une requête générant des miliers de recherches mensuelles. Lorsque le site aura acquis une autorité suffisante, on pourra alors progressivement s’orienter vers des mots clés dits « short tail ».

Comment réaliser un audit de contenus existants ?

Les outils d’analyse SEO

SEMrush

SEMrush

SEMrush est un outil d’analyse de mots clés. On peut y voir les tendances sur les volumes de recherche et la difficulté à se positionner sur une requête. Cela en fait un outil indispensable pour mettre en place un plan de contenu.

Il est également possible de monitorer vos mots clés grâce à la fonctionnalité position tracking de SEMrush.

Google Search Console

Google-search-console

La Google Search Console est un outil sous-utilisé par les professionnels du web. Pourtant, il s’agit du seul outil qui vous permet d’observer ce que tapent réellement vos personas ! En effet, pour chaque page de votre site, vous serez en mesure de voir pour quelles requêtes votre page à réalisée des impressions, et vous pourrez également voir vos positions moyennes ainsi que le nombre de clics générés pour chaque requête.

Ainsi, la Google Search Console permet de détecter des axes d’améliorations de vos contenus existants. Si vous êtes en bas de première page sur une requête générant un nombre d’impressions importants mais peu de clics, alors une optimisation vous permettrait probablement de gagner quelques positions, et ainsi augmenter facilement votre nombre de visiteurs.

A noter que Google propose d’autres outils gratuits qui peuvent être utiles à un audit SEO, tels que Google Trends et Google Analytics.

YourTextGuru

yourtext.guru

YourTextGuru est un outil d’optimisation sémantique que nous utilisons au quotidien chez Ideagency.

L’outil vous donne la liste de mots à utiliser pour une requête donnée.

L’outil propose également de comparer votre contenu par rapport à celui de vos concurrents : le but sera d’atteindre un score d’optimisation supérieur à celui de vos concurrents.

Screaming Frog

Screaming-frog

Screaming Frog est un outil qui va parcourir votre site web, et détecter d’éventuelles erreurs (pages non trouvées 404, pages non indexées, problèmes de balisage etc.). L’utilisation d’un tel outil est très pratique dans le cadre d’un audit SEO, car il permet en quelques clics de découvrir des axes d’améliorations importants pour votre référencement.  

Majestic

Majestic

Majestic permet d’analyser la puissance d’un site d’un point de vue netlinking. Lors d’un audit SEO, cela nous permet notamment de voir comment performe votre site par rapport à vos concurrents en termes de netlinking.

On peut également analyser les liens reçus par vos concurrents. En effet, un site qui fait un lien vers votre concurrent pourrait tout à fait faire un lien vers votre site. Il sera donc intéressant de contacter les sites qui font des liens vers la concurrence afin de développer votre stratégie de netlinking !

Les bonnes pratiques à respecter

Lors de tout audit SEO, nous analysons si les bonnes pratiques de base sont respectées.  Notre infographie sur le SEO on-page (relayée par le média Abondance, l’une des grandes références du SEO en France) résume l’ensemble des bonnes pratiques que nous recommandons d’appliquer pour optimiser le référencement des pages de nos clients.

Parmi les bonnes pratiques de base, on retrouve par exemple la présence du mot clé ciblé en TITLE, H1, H2, introduction et dans le corps du texte.

Comment mettre en place une structure de site optimale pour le SEO ?

Arborescence

L’arborescence de votre site internet est un élément important à auditer.

Pour rappel, l’arborescence d’un site web est une représentation de la structure et de l’organisation de l’information et des contenus sur un site web. 

L’arborescence d’un site web part de la page d’accueil et est généralement structurée en rubriques, sous rubriques et pages. 

Le but premier s’inscrit dans une logique UX : orienter rapidement l’internaute sur le contenu qu’il recherche. Mais la structure de l’arborescence a également un impact sur les performances SEO du site. Il est donc nécessaire de lier UX et SEO dans la mise en place d’une arborescence.

2 types d’arborescences

Un audit SEO doit prendre en compte la connaissance des personas ciblés par l’entreprise. La question qu’il faut se poser est la suivante : allez-vous attirer vos personas plutôt par vos produits, ou plutôt par des problématiques ?

En d’autres termes, souhaitez-vous mettre en avant les besoins utilisateur, ou vos solutions ?

L’arborescence orientée problématiques

Dans le cas d’une arborescence orientée besoins utilisateur, on obtient :

Pages grand-mères : il s’agit des pages présentent dans le menu. Elles sont orientées problématiques.

Pages mères : il s’agit de pages de niveau inférieur. Elles vont mettre en avant des solutions qui répondent aux besoins du persona. Chez Ideagency, on parle de « pillar page ».

Pages filles : Il s’agit de sujets évoqués dans la pillar page, sur lesquels on va se concentrer de manière plus détaillée. Ces pages se modélisent sous la forme d’articles de blog.

Exemple d’un site orienté problématiques : Captain Contrat

Page grand-mère : « Comment protéger mon entreprise ? »

Pages mères : « dépôt de brevet », « dépôt de logo », « dépôt de marque » etc. 

Pages filles : pour la pillar page « dépôt de marque » : « comment déposer une marque ? », « Prix du dépôt d’une marque » etc.

L’arborescence orientée listing produits

Dans le cas d’une arborescence orientée solutions, on obtient :

Pages grand-mères :  il s’agit des pages présentent dans le menu. On part des grandes catégories de solutions vendues par l’entreprise.

Pages mères : il s’agit de pages de niveau inférieur. Pour chaque catégorie, on décompose en plusieurs solutions. Chez Ideagency, on parle de « pillar page ».

Pages filles : Il s’agit de sujets évoqués dans la pillar page, sur lesquels on va se concentrer de manière plus détaillée. Ces pages se modélisent sous la forme d’articles de blog.

Maillage interne

Exemple d’un site orienté problématiques : Ideagency

Page grand-mère : « Agence SEO à Lyon »

Page mère : « Audit SEO : le guide de l’audit de référencement naturel »

Pages filles : « audit de contenu SEO », « référencement local sur Google », « maillage interne en SEO » etc.

Maillage interne

Le maillage interne désigne l’organisation des liens en interne sur un site web. Pour rappel, un lien interne est un lien qui relie deux pages d’un même site internet.

Le maillage interne permet de distribuer la popularité d’une page à une autre via les liens internes : son rôle est donc primordial en SEO.

Un bon maillage interne consiste à faire des liens entre pages sémantiquement proches : si une page fait un lien vers une autre page sémantiquement proche, alors la popularité de la première page sera transmise à la seconde. Si les deux pages n’ont rien en commun d’un point de vue sémantique, alors Google ne transmettra aucune popularité.

Il existe plusieurs manières de mailler son site web :

  • Via le fil d’ariane
  • Via les suggestions d’articles
  • Via les liens internes

Comment faire du SEO avec HubSpot ?

Ideagency est une agence partenaire HubSpot. Nous privilégions cette solution auprès de nos clients car HubSpot est le seul outil capable de lier CRM, CMS, publications sur les réseaux sociaux, emailing etc. le tout sur une seule et même plateforme. Cela en fait à nos yeux le meilleur outil d’inbound marketing sur le marché.

Le CMS HubSpot propose également des fonctionnalités intéressantes pour le SEO.

En effet, l’outil permet de « clusteriser » ses contenus, c’est-à-dire de les regrouper sous forme de grandes thématiques. Ainsi, on peut facilement visualiser le trafic et les conversions générés sur chaque thématique du site, ce qui permet de déceler facilement les groupes de contenus qui performent, et ceux qui ne performent pas.

Mais encore, HubSpot a popularisé la notion de pillar page. La pillar page est une page traitant une thématique de manière globale. Elle fait des liens vers des articles qui vont quant à eux traiter de sujets plus précis. Ce système permet de créer un maillage interne performant pour votre site web.